Article 1-cover copie

Quatre façons de s’assurer que l’on se souviendra de votre contenu

HomeBlog › Quatre façons de s’assurer que l’on se souviendra de votre contenu

La forte connexion entre l’émotion et la mémoire est la clé pour laisser une impression durable — utilisez-la dans votre communication en ligne.

Vous vous souvenez de la fois où votre bus était à l’heure et où vous aviez passé une journée normale au travail, il y a cinq ans ? Bien sûr que non, à moins que ce soit la dernière journée normale que vous ayez eue.

Nous sommes programmés pour enregistrer et préserver ce qui compte — ce qui est ennuyeux, répétitif et peu spectaculaire est « classé » dans notre cerveau et finira par être jeté. Les moments les plus émouvants de notre passé sont ceux dont nous avons le plus de chances de nous souvenir.

Par nature, la communication en ligne est éphémère : elle passe rapidement dans nos fils d’actualité et, même si quelque chose retient notre attention, elle sera très probablement remplacée par un autre message en un clin d’œil.

C’est ce que ressent votre public qui fera la distinction entre l’indifférence et une impression durable. Comment pouvons-nous utiliser ces connaissances pour mieux communiquer ?

Il existe de nombreuses façons de faire appel aux émotions. Il s’agit d’un art subtil — à moins que votre objectif ne soit de rester dans les mémoires à tout prix, vous devrez évaluer quelles émotions vous souhaitez transmettre, et comment rester approprié tout en faisant un tabac. Voici quatre stratégies que nous utilisons quotidiennement chez Cartoonbase pour élaborer des messages qui tiennent la route. 

  • Rendez-le amusant

Un bon rire ne constitue pas seulement une pause bienvenue dans un travail fastidieux, stressant ou difficile, il offre également un raccourci vers la mémoire à long terme en déclenchant une brève bouffée d’émotion forte et positive.

Quel meilleur moyen qu’un dessin humoristique pour rendre plus amusant un sujet autrement ennuyeux ?

(L’humour n’est pas la seule émotion qu’un dessin peut déclencher, bien sûr — pouvez-vous résister à l’envie de cliquer sur quelque chose de mignon ?)

  1. Racontez une histoire

Nous avons vu cette technique précédemment lorsque nous avons parlé de la rédaction d’un bon titre — il en va de même pour le contenu dans son ensemble. Les scientifiques ne savent pas encore très bien pourquoi, mais il semble que l’écoute d’une histoire libère des substances chimiques dans notre cerveau, car nous recréons l’histoire dans notre esprit, et cela nous permet d’exercer nos capacités d’empathie.

Il n’y a pratiquement aucun sujet qui ne puisse être introduit par une forme de narration minimale. Regardez la première phrase de cet article — elle est formulée comme le sont souvent les histoires, et qui sait, c’est peut-être la raison pour laquelle vous continuez à lire.

  1. Surprise 

Comme le rire, les surprises créent une montée rapide d’émotions. En parcourant les fils d’actualité en ligne, nous espérons et attendons en fait d’être surpris — des recherches scientifiques montrent que les effets de surprise agissent comme des drogues sur notre cerveau, créant une dépendance.

Ajouter un élément de surprise peut sembler difficile lorsque tout a déjà été fait, mais il s’agit en fait d’un outil de narration standard que vous utilisez peut-être sans en avoir conscience. Pensez à la bonne vieille blague des Three Wishes (les « trois vœux ») : les premiers vœux se déroulent comme prévu de manière répétitive, ce qui prépare le terrain pour que le troisième vœu tourne mal de manière inattendue.

L’animation est un moyen facile et léger d’ajouter des éléments de surprise à la narration ou à l’illustration de sujets autrement sérieux.

  1. Créez une immersion : entrez dans la communication vidéo

L’une des raisons pour lesquelles la communication vidéo est si efficace est qu’elle active plusieurs sens en même temps. Pour que notre cerveau et nos émotions commencent à « enregistrer », il est utile que différents sens soient stimulés simultanément.

La musique joue un rôle particulièrement important dans le renforcement des messages reçus par d’autres « canaux ».

The strong connection between emotion and memory is the key to leaving a lasting impression – use it in your online communication

Remember that time your bus was on time and you had a normal day at work five years ago? Of course you don’t – unless that was the last normal day you ever had.

We are hardwired to record and preserve the stuff that matters – what’s boring, repetitive and unspectacular gets “filed away” in our brains and will eventually get thrown out. The most emotional moments from our past are the ones we are likely to remember most vividly.

By nature, online communication is short-lived – it passes quickly through our newsfeeds and even if something catches our attention, it will most likely be superseded by another post in the blink of an eye.

It’s what your audience feels that will make the difference between indifference and a lasting impression. How can we use this knowledge to communicate better?

There are numerous ways to appeal to emotions. This is a subtle art – unless your objective is to be remembered at any cost, you will want to assess which emotions you convey, and how to stay appropriate while making a splash. Here are four strategies that we employ at cartoonbase on a daily basis to craft messages that stick.

  1. Make it fun

A good laugh does not only provide a welcome break from tedious, stressful or difficult work, it also offers a shortcut to the long-term memory by triggering a short burst of strong and positive emotion.

What better way than a cartoon to add some fun to an otherwise dry topic?

(Humour is not the only emotion a drawing can trigger, of course – can you resist clicking on something cute?)

  1. Tell a story

We’ve seen this technique earlier when talking about drafting a good title – the same goes for the full content. Humans like stories; scientists are not quite sure yet why that is but it seems that listening to a story releases reward chemicals in our brain as we recreate the story in our mind and enables us to exercise our empathy skills.

There’s hardly any topic that cannot be introduced by some form of minimal storytelling. Look at the first sentence of this article – it’s phrased the way stories often are, and who knows, maybe it’s the reason you’re still reading on.

  1. Surprise 

Like laughter, surprises create a quick surge of emotion. When browsing through online newsfeeds, we are actually hoping and waiting to be surprised – scientific research shows that surprise effects act like drugs on our brains, creating an addiction.

Adding an element of surprise might sound like a difficult feat when everything has been done already, but it’s in fact a standard storytelling device you may not even be aware of using. Think of any old-fashioned “three wishes” joke: the standard structure relies on the first wishes going to plan in a repetitive manner, setting the stage for the third wish going wrong in an unexpected fashion.

Animation provides an easy and light way of adding elements of surprise to the narration or the illustration of otherwise serious topics.

  1. Create immersion: enter video communication

One of the reasons why video communication is so effective is that activates several senses are the same time. For our brains and emotions to start ‘recording’, it’s helpful when different senses are triggered simultaneously.

Music plays a particularly important role in reinforcing messages received through other “channels”.